LES FONDAMENTAUX DE LA SURVIE: LA THERMOREGULATION.

PERTE DE CHALEUR: pourquoi et comment s'en protéger.



THERMOREGULATION


La thermorégulation est le processus physiologique qui permet à l’homme de maintenir sa température interne constante quelles que soient sa propre production de chaleur et les variations de température extérieure. Cette température se situe normalement entre 36.5° C et 37.5°C. Son contrôle est assuré par une partie du cerveau appelée l'hypothalamus qui réagit aux informations provenant principalement des thermorécepteurs de la peau.

Quand :


- une élévation de la température corporelle se produit, il y a vasodilatation : les vaisseaux sanguins se dilatent pour augmenter le flot sanguin vers les extrémités, avec éventuellement production de sueur.
- une baisse de la température corporelle survient, il y a vasoconstriction : les vaisseaux sanguins se compriment afin de diminuer l’apport de sang vers les extrémités, diminuant ainsi la perte de chaleur.


THERMOLYSE


La thermolyse est la perte de chaleur par l’organisme.

Quatre mécanismes de la thermolyse :

- Conduction :

la conduction thermique est le transfert de chaleur entre un corps chaud et un corps froid mis en contact, ayant pour effet de refroidir le premier.
Par exemple, lorsque l'on tient un objet métallique dans la main nue, on a une sensation de froid, qui peut devenir fortement désagréable. La chaleur de la main passe dans le métal.
Lorsque l'on s'assoit ou s'allonge par terre, il en va de même. La chaleur de notre corps passe dans un corps froid (la terre) et nous refroidit.
C'est pourquoi il est indispensable de s'isoler efficacement de n'importe quelle surface sur laquelle on se repose (couverture de survie, matelas...).

- Convection :

la convection thermique est le transfert de chaleur par le mouvement d'un fluide (air, liquide...).
Avez-vous remarqué cette sensation de fraîcheur et de bien-être lorsque la brise vient nous caresser par temps chaud ? Ou alors lorsque l'on fait quelques brasses ?
C'est grâce au phénomène de convection. Notre corps est agréablement refroidi par le mouvement de l'air et celui de l'eau. Au contraire, cela peut devenir désagréable, voire dangereux, par temps froid ou pluvieux, si nous ne sommes pas suffisamment protégés.
Le corps humain perd 25 fois plus rapidement sa chaleur dans l'eau.
Le vent a aussi un effet refroidissant, en relation avec sa vitesse (« Wind Chilling Effect » ou « Windchill factor », refroidissement éolien ou facteur vent en français)  

- Radiation (rayonnement thermique) :  

la radiation thermique est le transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules. Par exemple, le rayonnement du soleil, d'un feu ou d'un corps vivant (infrarouge) qui diffuse sa chaleur dans le milieu extérieur.

- Évaporation

    . transpiration : émission de la sueur par les pores de la peau. Composée à 99 % d’eau, la sueur permet de refroidir le corps et de prévenir le réchauffement excessif de l'organisme.
    . respiration : échange gazeux entre un être vivant et son milieu. Il y a aussi un phénomène de convection entre les poumons et l'extérieur, particulièrement évident et néfaste si la température extérieure est froide.

Pourcentages de perte de chaleur du sujet dans une pièce à 21 °C :
- conduction : 3 %
- convection : 15 %
- radiation : 60 %
- évaporation : 22 %

Certaines zones du corps ont plus besoin de réguler leur chaleur que d'autres. C'est le cas des parties plus fortement irriguées par le sang et contenant les organes vitaux, comme la tête, le cou, le torse qui doivent faire l'objet de plus d'attention et de protection contre la thermolyse.


THERMOGENESE
C'est la production de chaleur par le corps.

Par quels moyens le corps produit-il de la chaleur ?
- par l'alimentation,
- par les tremblements qui sont la contraction des muscles afin de produire de la chaleur, ce qui est plutôt une bonne chose en soi, mais qui peut aussi être le signe avant-coureur d'une hypothermie.

Comment pouvons-nous augmenter notre production interne de chaleur ?
- en faisant de l'exercice,
- en consommant des aliments ou des boissons, chauds et riches en sucre ou en lipides.

 

 

Liens utiles:

http://beyondcoldwaterbootcamp.com/fr/mecanismes-de-la-perte-de-chaleur

http://dw.plongee.free.fr/Astuce/medecine007.htm

http://www.sisl.ch/technique/hypothermie.htm

http://www.csgnetwork.com/windchillcalc.html

http://hse.iut.u-bordeaux1.fr/lesbats/ErgoHG/4thermolyse.htm

 


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Best Juicer (mercredi, 17 avril 2013 12:26)

    This article was in fact exactly what I had been in search of!